Claire Bardelmann

Valerius’ Musical Folly and the Untuning of Politics in Thomas Heywood’s Tragedy The Rape of Lucrece

[Résumé]

The Rape of Lucrece de Thomas Heywood est une tragédie politique dont la trame est mise en abyme par la musique de Valerius, dont la folie musicale épouse les contours du dérèglement politique. La symbolique musicale de la tragédie est sous-tendue par la décorrélation des chansons de Valerius et de la vertu politique associée à la musica speculativa. L’ordre musical subalterne de la musica practica, qu’illustrent ces chansons, fait partie des conventions de la folie dans la Renaissance anglaise, de même que la fonction satirique et l’ambivalence de la musique de Valerius, laquelle dénonce les dysfonctionnements de l’ordre dans la tragédie à la fois dans la sphère politique et dans celle de la tragédie privée, en se faisant l’écho du viol de Lucrèce.

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta9/fichiers/pdf/Bardelmann.pdf