Sarah Carpenter

The Politics of Unreason: Ane Satyre of the Thrie Estaitis and the Practices of Folly

[Résumé]

Ane Satyre of the Thrie Estaitis, par David Lyndsay, s’achève sur un sermon « classique » de « Folly » ayant pour thème « Stultorum numerus infinitus », sermon qui touche également à la situation politique européenne. Cet article explore les résonances de ce discours en traçant la mise en scène de la folie tout au long de la pièce et en plaçant cette pratique dramatique dans le contexte des coutumes et des situations spécifiquement écossaises. L’entretien de bouffons à la cour royale et chez les nobles, les pratiques festives populaires et les images de la folie dans d’autres écrits contemporains contribuaient à un climat dans lequel la Folie pouvait porter un poids politique considérable dans l’Écosse du milieu du XVIe  siècle.       

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta9/fichiers/pdf/Carpenter.pdf