Bob Godfrey

Performing Reform: Erasmus's Moriae Encomium and the Politics of Religion in Sixteenth-Century England and Europe

[Résumé]

Le monologue (sous la forme, par exemple, du sermon), le dialogue, le débat et la pièce de théâtre étaient tous considérés comme des moyens de persuasion dans l’Europe du xvie siècle. Érasme ne pratiquait pas le théâtre. Néanmoins, cet article maintient que son Éloge de la Folie (Moriae Encomium) est essentiellement un texte à la fois de performance et performatif. Érasme lui-même le considéra comme une déclamation, et les premières paroles (« Folie speaketh ») s’adressent directement au public. Mais l’efficacité performative du texte peut aussi être mesurée autrement, notamment par son fonctionnement satirique et provocateur, qui a attiré de vives critiques de la part des autorités catholiques, tout en confortant les opinions des réformateurs anglais. Il ne fait aucun doute que l’Éloge de la Folie ait été l’un des livres le plus souvent réédité de son époque et donc, en raison de son sujet, l’un des plus influents sur le processus de la Réforme.

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta9/fichiers/pdf/Godfrey.pdf