Sarah Carpenter

Laughing at Natural Fools

[Résumé]

Cet article se penche sur les attitudes et les discours à la Renaissance autour du fou dit « naturel » en tant que source de rire. Les principaux aspects traités sont : la nature du plaisir fourni, les jugements et réactions des spectateurs qui obtiennent ce plaisir et la satisfaction qu’ils en tirent. Les témoignages et réflexions de Robert Armin en particulier – mais également d’autres écrivains, tel John Heywood – servent à éclairer la façon dont cette sorte de folie était conçue au XVIe siècle, tant par rapport aux fous « véritables » entretenus dans certaines grandes maisons que par rapport à leur représentation sur scène.

      

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta11/fichiers/pdf/Carpenter.pdf