Laura Christophe

Madness and Viciousness: The Example of Webster’s Ferdinand

[Résumé]

Cet article a pour objet d’étudier différentes facettes de l’utilisation de la folie sur scène grâce à l’analyse d’un unique personnage : le duc Ferdinand, tyran manipulateur et frère possessif de la célèbre duchesse d’Amalfi dans la pièce éponyme écrite par John Webster en 1616. Il s’agit de montrer en quoi le thème de la folie, utilisé par l’auteur dans toute la richesse de ses différentes significations, allant de la perversité à l’insanité, permet de faire de Ferdinand un personnage tout à fait complexe : un parfait méchant qui ne devient pourtant jamais un stéréotype de son genre.

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta11/fichiers/pdf/Christophe.pdf