Sam Gilchrist Hall

Richard II: Folly, Degeneracy and Deformity

[Résumé]

L’auteur propose que la philosophie équivoque de l’histoire que Shakespeare laisse apercevoir dans Richard II peut être comprise en écoutant attentivement les voix de la déraison. Le dramaturge détourne en effet la signifiance des métaphores animales trouvées dans ses sources, où elles désignent les pauvres et les démunis, pour évoquer plutôt la rapacité et stupidité destructrice des flatteurs du roi. Le discours de la folie est profondément imbriqué dans le langage de la pièce et rend accessible une version alternative de l’histoire qui, loin d’énoncer des vérités, révèle les mensonges des versions orthodoxes qui ont fourni à Shakespeare son matériau.

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta11/fichiers/pdf/Hall.pdf