Edward Paleit

The Folly of the Machiavel: Christopher Marlowe’s Mortimer and the Guise.

[Résumé]

Les réponses à Machiavel dans l’Angleterre du xvie siècle tardif, dont plusieurs médiatisées par la France, étaient souvent tissées avec un discours de folie assorti de tropes dramatiques. Ce phénomène éclaire la représentation ambivalente par Christopher Marlowe des arts « machiavéliques » de la duplicité et de la violence tactique dans Edward II (1592 ?) et The Massacre at Paris (1592-1593 ?). Tandis que les deux pièces peuvent être lues selon une structure morale Tudor traditionnelle, dans laquelle des pratiques méchantes découlent de la frivolité ludique et sont finalement châtiées, on peut également défendre l’hypothèse selon laquelle elles endossent la célébration méprisante d’astutia visible dans certaines traductions manuscrites du Prince, où les régents honnêtes sont qualifiés de « poor fools [pauvres dupes] ».

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta11/fichiers/pdf/Paleit.pdf