Greg Walker

The Vice of the Interludes and the Mannerist Tradition: A Family Resemblance?.

[Résumé]

Cet article se penche sur le « Vice » Tudor, ses formes distinctes de la folie et ses descendants théâtraux, en proposant, non pas une redéfinition, mais simplement un nouveau point de vue sur sa façon d’agir sur scène. Le but est de revoir sa relation avec le public, sa volatilité émotionnelle et l’énergie de sa performance. En faisant appel au travail de J.-P. Maquerlot, l’auteur suggère des parallèles entre le théâtre et ces techniques de représentation dans les arts visuels au xvie siècle qui sont placées sous le signe du « maniérisme ». Il considère comment la connaissance de ces techniques pourrait infléchir notre façon de concevoir le Vice, ainsi que quelques personnages shakespeariens qui le rappellent.

 

 

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta11/fichiers/pdf/Walker.pdf