Gaëlle Branford

Mediation in the Towneley Second Shepherds' Play pp. 109-126

[Résumé]

On se propose dans cet article d'examiner la nature de la médiation à l'œuvre dans le second “Jeu des Bergers” de Towneley. Contrairement à la plupart des épisodes dits “numineux” qui mettent en scène l'irruption du divin dans le monde, ce jeu se distingue par une relative absence du surnaturel et des personnages appartenant au monde terrestre.

Et cependant, la médiation théâtrale et spirituelle s'exerce de façon subtile et extrêmement efficace et repose sur la dualité structurelle et fonctionnelle qui caractérise cette pièce. Cette dualité permet de tisser des liens étroits entre la sphère divine et le monde phénoménologique, d'une part, mais aussi au sein même de la communauté chrétienne, où cette médiation apparaît comme un signe de réconciliation, d'harmonie retrouvée qui préfigure la Rédemption d'une humanité déchue. Phénomène esthétique et didactique, cette médiation oblique dévoile les implications profondes qui sous-tendent la naissance du Messie au travers de la formulation grotesque tout en offrant au public la possibilité de vivre cette expérience spirituelle par procuration.

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta7/fichiers/pdf/branford.pdf