Jean-Paul Debax

The Function Called “Commentator” in Some Early Tudor Interludes pp. 143-152

[Résumé]

Grâce à l’analyse de quelques exemples de commentaires enchâssés dans les dialogues de l’interlude (genre prépondérant entre 1530 et 1570), cet article tente dans une première partie de montrer leur valeur proleptique et suggère qu’ils confèrent au public une présence dynamique dans ce type de pièce.

Les trois phases du complot/intrigue caractéristique de ces pièces – préparation/anticipation, réalisation/jubilation et bilan/conclusion – illustrent dans le détail la valeur dynamique et structurante des commentaires.

Dans les comédies proverbiales enfin (du type de Like Will to Like), le commentaire apparaît comme plus central encore et l’action comme reléguée au rang de vignette illustrative. Dans ce théâtre la prépondérance du commentaire met en valeur la qualité performative du discours (qui l’emporte sur l’action), transforme la réception en une autre action, place en vedette la genèse du fait théâtral et souligne ainsi son propre caractère métadramatique.

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta7/fichiers/pdf/debax.pdf