Marie-Hélène Besnault

Belief and Spectacle at Early Performances of Doctor Faustus

[Résumé]

Dans quelle mesure peut-on dire « voir, c'est croire » à propos du Docteur Faust deMarlowe à l'époque de sa création ? Cet essai interroge la relation du voir et du croire à quatre niveaux de la pièce. Elle va du plus conventionnel– les scènes comiques–au plus complexe : le spectacle de la damnation de Faustus. Elle inclut aussi les spectacles qu'offre ou inflige le magicien à divers destinataires ainsi que ceux, présentés par les puissances surnaturelles, dont il est lui-même le destinataire. L'adhésion du spectateur à la réalité qu’il perçoit de la fiction est forcément influencée d’une part par le texte et les croyances qui prévalent à l'époque, mais aussi par sa culture théâtrale et les réactions des divers spectateurs sur scène et autour de lui, ainsi que par la réalité physique des acteurs et la complexité innovatrice d'un grand spectacle, véritable école du spectateur.

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta8/fichiers/pdf/besnault.pdf