Bob Godfrey

Limits of Illusion in the Theatres of John Rastell

[Résumé]

« Voir c’est croire--vous croyez ? » est un défi ironique lancé à ceux qui spéculent sur la nature de la représentation théâtrale et sur sa réception par le public. L’article prend tout à fait en compte le paradoxe apparent selon lequel le spectateur voit plutôt ce en quoi il croit, qu’il ne croit en ce qu’il voit,  et il soutient même l’idée que, au-delà du plaisir pris à l’artifice théâtral, il est possible d’amener le spectateur à voir dans la fiction représentée une forme authentique et qui fait sens de la réalité.

L’article propose une analyse détaillée de la pièce la moins connue de John Rastell, De la nature des quatre éléments, pour en tirer la conclusion que selon toute évidence Rastell a ici adopté la formule de la moralité. Par la bouche des différentes « figures » qui se partagent les huit rôles, Rastell exprime nombre d’idées novatrices et administre, en prosélyte, quelques leçons. Mais il introduit aussi des éléments de divertissement sous forme de danses, de chants et de bouffonneries. En homme de théâtre, il a tenté de fondre ensemble ces éléments, mais l’analyse montre que son souci de restituer le réel est toujours plus puissant que ses efforts pour créer l’illusion. La comparaison de cette pièce avec les autres pièces publiées de Rastell montre clairement que cette tendance est une caractéristique constante chez lui.
[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta8/fichiers/pdf/godfrey.pdf