John J. McGavin

Medieval theatricality and spectatorship

[Résumé]

L’article se fonde sur l’argument que voir une pièce de théâtre est un acte tout à fait volontaire que préparent activement, dès avant, puis pendant le spectacle, des spectateurs parfaitement en accord avec leurs désirs. Bien que l’on puisse trouver paradoxal que l’esprit du spectateur expérimente en même temps un investissement émotionnel dans l’action théâtrale et une veille parfaitement critique, ce sont là les deux phases jumelles de la véritable activité spectatorielle qui sait s’adapter à des états allant de l’investissement au détachement.

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta8/fichiers/pdf/mcgavin.pdf