Roberta Mullini

Playing the Monster: Changing Conventions in the Wit Plays

[Résumé]

Les trois pièces qui mettent en scène le personnage de « Wit » (Wit and Science, The Marriage of Wit and Science, The Marriage of Wit and Wisdom) ont des liens intertextuels manifestes, dont la présence d’un « monstre » que chaque pièce traite différemment. L’article analyse le rôle que tient ce personnage dans chacun des trois interludes. Mais il s’intéresse aussi à la façon dont ce monstre est décrit par les autres personnages, pour tenter de lier ceci aux modifications de l’idée que la Renaissance se fait du monstre, et enfin de préciser comment cette monstruosité pouvait être représentée dans des conditions variant avec les circonstances de la mise en scène.

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/theta8/fichiers/pdf/mullini.pdf