Pauline Ruberry-Blanc

The Older Woman on the Early Modern English Stage: Fixed Stereotype or Mobile Signifier?

[Résumé]

L’article ambitionne d’étudier la question ci-après : dans quelle mesure le personnage stéréotypé de la vieille femme est-il mis en question dans le théâtre anglais de la première modernité, et à quel point ce stéréotype devient-il un signifiant qui évolue. Cette figure dramatique hérite des traits négatifs que lui transmet la culture patriarcale, traits souvent accusés jusqu’à la caricature. La plupart des représentants de ce type ne sont que faiblement individualisés et ont pour fonction essentielle de servir la progression dramatique. Un bref survol de la période révèle pourtant comment, malgré des différences évidentes, le drame de la période propose tout un assortiment de choix récurrents pour représenter la femme âgée. Les attitudes précédemment teintées de misogynie s’imprègnent de nouvelles évolutions sociologiques et religieuses, et l’ancien stéréotype mis en débat subit des transformations qui inspirent des personnages plus développés et vivants qui, à l’instar de leurs modèles de la vie réelle, jouent dans le drame des rôles plus décisifs.

 

[Download article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/Theta9/fichiers/pdf/blanc.pdf