La danse française entre Renaissance et baroque. Le manuscrit Instruction pour dancer (vers 1610)
Actes de journée d’études (CESR Tours, 15 décembre 2012)
Textes réunis par Hubert Hazebroucq et Jean-Noël Laurenti
Publication : Janvier 2015 – Scène européenne, collection « Regards croisés sur la Scène européenne »

Dans la seconde moitié du XXe siècle s’est développé un travail de reconstruction, à partir des traités et corpus conservés, d’une part des danses de la Renaissance, d’autre part de ce qu’on a appelé la « danse baroque », fixée à la fin du XVIIe siècle par la notation Feuillet. Mais comment est-on passé de l’une à l’autre ? Pour le comprendre, le manuscrit de Darmstadt, récemment découvert, Instruction pour danser (ca. 1610), constitue un précieux jalon, d’autant plus qu’il s’articule avec le recueil Terpsichore de Michael Praetorius (1612). Ce recueil d’études a pour but de présenter les recherches en cours concernant l’exécution des danses qu’il décrit, en commençant par le replacer dans son contexte politique, culturel et musical et dans la perspective d’évolutions en amont et en aval.

 

 

Responsable de la publication : Benoist Pierre
Responsable scientifique : Juan Carlos Garrot Zambrana
Mentions légales : Copyright © 2017 – CESR. Tous droits réservés.
Les utilisateurs peuvent télécharger et imprimer, pour un usage strictement privé, cette unité documentaire.
Reproduction soumise à autorisation.
ISSN 2107-6820
Date de création : Janvier 2017