Juan Carlos Garrot Zambrana

Le Diable comme auteur et metteur en scène dans les autos sacramentales de Calderón de la Barca

[Résumé]

Ce travail se propose d’étudier quelques exemples du genre où la « métathéâtralité » s’épanouit le mieux,  l’auto sacramental, dans lequel, de surcroît, on retrouve aussi mainte fois le théâtre dans le théâtre, avec toutefois quelques nuances comme je vais essayer de le démontrer en me focalisant sur un cas particulier, des pièces dont l’action théâtrale apparaît sous la forme d’une fiction proposée par un personnage, le plus souvent le Démon –sous des noms différents : Démon, Lucifer, Faute-, procédé sur lequel le grand calderoniste Alexander Parker avait attiré l’attention.

[Télécharger l'article]

http://umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/metatheatre/fichiers/pdf/garrot.pdf